Accueil / Installation des médecins / Aides aux étudiants

Aides aux étudiants et internes en médecine

Différents dispositifs d'incitation financière existent à l'attention des étudiants en médecine. Ils sont de deux types :

  • soit sous forme de bourses de stage ; l'objectif étant de faire connaître la pratique de la médecine générale sur des secteurs ruraux ou semi-ruraux et ainsi leur donner envie de s'installer ;
  • soit sous forme de bourses d'étude sous condition d'installation sur des secteurs géographiques définis.

Ces dispositifs sont portés par l'État et par certaines collectivités territoriales, sous des formes diverses.

contrat d'engagement de service public (cesp)
Le Contrat d’Engagement de Service Public (CESP) est à destination des étudiants admis à poursuivre des études médicales à l’issue de la première année du premier cycle ou ultérieurement.
  • Les étudiants bénéficiaires se voient verser une allocation de 1 200 €/mois bruts et imposables jusqu’à la fin de leurs études.
  • En contrepartie, les bénéficiaires s’engagent à exercer leurs fonctions à compter de la fin de leur formation, pendant un nombre d’années égal à celui durant lequel ils auront perçu l’allocation et pour deux ans minimum, dans des lieux d’exercice spécifiques proposés par les ARS.

En savoir plus :

Contacts :

indemnitÉ forfaitaire de transport pour les stages
Cette indemnité forfaitaire de transport :
  • s'applique lorsque le lieu de stage est à plus de 15 km de l'unité de formation dans lequel est inscrit l'étudiant ;
  • Montant : 130 € brut mensuel ;
  • Engagement à ne bénéficier d'aucun autre dispositif de prise en charge partielle ou totale de frais de transport.

La demande est à formuler auprès du CHU de rattachement.

En savoir plus :

  • Décret n°2014-319 du 11 mars 2014 portant création d’une indemnité forfaitaire de transport
    pour les étudiants hospitaliers en médecine, en odontologie et en pharmacie
bourses de stages
Région Rhône-Alpes

La Région attribue des bourses pour les internes en médecine générale qui effectuent leur stage dans les zones habituellement peu choisies car alliant des dépenses supplémentaires (logment, déplacement) et un exercice réputé plus difficile qu'en ville.

  • Étudiants concernés : les internes en médecine générale inscrits dans les facultés de médecine de Grenoble, Lyon et Saint-Étienne.
  • Territoires prioritaires : zones habituellement peu choisies comme lieux de stages car alliant des dépenses supplémentaires (logement, déplacement) et un exercice réputé plus difficile qu'en ville. En règle générale :
    - les zones fragiles, définies par l’ARS dans le cadre du volet ambulatoire du SROS ;
    - les bassins à risque démographique (lié à l'âge des médecins), définis par l’URPS Médecins Auvergne-Rhône-Alpes.
  • Montant de l'aide : 400 € par mois et par étudiant durant la période de stage (soit six mois)
  • Modalités d'attribution arrêtées par les universités de Grenoble, Lyon et Saint-Étienne.

En savoir plus :

Conseil départemental de l'Ain

Le Conseil départemental travaille en étroite collaboration avec la faculté de médecine de Lyon afin d’inciter les étudiants en médecine à réaliser leur stage dans l’Ain et par la suite à s’y installer.
L’aide financière varie entre 200 et 600 € mensuels, en fonction de l’éloignement du lieu de stage par rapport à Lyon :

  • 400 € par mois pour un stage se situant entre 50 et 100 km de Lyon (200 € si le stage est à cheval avec un autre département) ;
  • 600 € par mois pour un stage au-delà de 100 km de Lyon (300 € si le stage est à cheval avec un autre département)...
L’objectif est de compenser les frais engagés par les étudiants pour se rendre sur leur lieu de stage.


En savoir plus :

  • Contact : 04 74 32 58 72
Conseil départemental de l'Ardèche

Une aide de 400 € par mois pendant six mois aux étudiants internes (300 € pendant un trimestre pour les externes) s'engageant à réaliser un stage praticien ou SASPAS pendant six mois sur les zones les plus rurales.

En savoir plus :

Conseil départemental de la Haute-Savoie

Le Conseil départemental de la Haute-Savoie souhaite faire découvrir l'exercice de la médecine en territoire rural et/ou périurbain et faciliter le compagnonnage avec les praticiens pour inciter les jeunes à s'y installer.

Il propose une bourse de stage aux étudiants de 8e et 9e année dans le cadre d'un stage de 1er niveau, d'un stage SASPAS ou du stage mère-enfant en PMI.

Le montant de la bourse est de 400 € par mois et par étudiant à raison d'un semestre.

En savoir plus :

bourses d'études

Conseil départemental de l'Ardèche

Le conseil départemental de l'Ardèche veut inciter les jeunes médecins à exercer en zone rurale en proposant une bourse d'études :  une aide de 10 000 € par an pour les étudiants s'engageant à exercer et à participer à la permanence des soins pendant au moins 10 ans sur une commune située en zone fragile ou en zone de vigilance selon la liste fixée par l'ARS.

En savoir plus :

Rubrique mise à jour le 30 novembre 2017